< Inclassable

MARkS : Laisser sa trace du Mars

En 2016-2017, le séminaire PostDigital de l'ENS organisait un concours artistique, demandant d'imaginer un travail de recherche qui pourrait être mené sur les futurs premières colonies martiennes, et de le traduire ensuite en réalisation artistique.

J'y ai participé, en imaginant que la vie sur Mars s'était avérée monotone à mourir, et en proposant une solution très simple : la possibilité de taguer la planète en réalité augmentée. L'idée était d'ensuite le traduire en application pour smartphone, qui permettrait de taguer virtuellement des lieux réels.

Le concours n'a jamais dépassé le stade du papier de recherche spéculatif, pour de multiples raisons.